Frère Jean-Claude Lafleur, capucin (1937-2018)

chap 2014_2Frère Jean-Claude Lafleur est décédé subitement le lundi 7 mai au matin, à Lourdes. Il a eu un malaise alors qu’il se rendait à la messe tôt le matin. Les ambulanciers appelés en urgence n’ont pas réussi à le réanimer. Il était au 3e jour d’un pèlerinage en France, Espagne et Portugal « Sur la route des grands sanctuaires ». Ses funérailles seront célébrées le samedi 19 mai 2018, à 14h00 en l’église Saint-Fidèle du quartier Limoilou (angle 4e avenue et 12e rue à Québec) en présence des cendres. Des frères et membres de la famille y recevront les sympathies dès 12h30, de même que la veille au soir (vendredi 18 mai) au Séminaire St-François (4900, rue Saint-Félix, Saint-Augustin-de-Desmaures) de 19h00 à 20h30.  Un temps de prière aura lieu à Montréal le mardi 22 mai à 18h30 à la Chapelle de La Réparation (3650 de la Rousselière, Montréal) au terme duquel les cendres seront déposées au mausolée des capucins.

Que nos prières et nos pensées l’accompagnent auprès de Dieu.

Frère Jean-Claude Lafleur,  capucin (1937-2018)

«Le maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.» (Mt 25, 23)
C’est à Lourdes, le 7 mai au matin, alors qu’il était en pèlerinage sur la route des grands sanctuaires (Lourdes, Saint-Jacques-de-Compostelle et Fatima) que notre frère Jean-Claude est décédé. Il se rendait à la messe après être retourné à sa chambre pour revêtir son habit religieux. Le dernier geste conscient qu’il a posé est donc celui de revêtir l’habit de notre Ordre ; cet habit brun qui nous rappelle à la fois notre condition humaine et notre vocation à suivre le Christ pauvre et humble.
Fils de Bella Guénette et Louis-Adolphe Lafleur, Jean-Claude est né à Hull le 19 juin 1937 dans une famille de 17 enfants dont il est le 16e. Il est encore tout jeune lorsque ses parents décèdent, son père en 1945 à l’âge de 49 ans et sa mère en 1950 à l’âge de 52 ans. À cette époque il aime se rendre chez les soeurs Servantes de Jésus-Marie où il sert la messe.jean claude lafleur_jeune
Après son cours primaire aux écoles Sainte-Anne et Reboul, il débute ses études secondaires à l’externat classique Marie-Médiatrice de Hull avant de les poursuivre au Séminaire Saint-François à Saint-Augustin-de-Desmaures. Il reçoit l’habit des Capucins à Cacouna le 14 août 1956 et prend le nom de Rémi. Il prononce ses voeux temporaires le 15 août 1957 et ses voeux solennels le 15 août 1960. Il étudie la philosophie à la maison d’étude des Capucins de Pointe-aux-Trembles, puis la théologie à Ottawa. Il est ordonné prêtre le 4 janvier 1964.
avant la messe du 6 maiFrère Jean-Claude a consacré 40 années de sa vie à l’enseignement au Séminaire Saint-François. À partir de septembre 1964 il enseignera le français, le latin, la catéchèse et l’écologie. Il demeurera toujours très fier et très attaché à cet établissement d’enseignement secondaire fondé par les Capucins en 1952. Il y travaillait encore bénévolement comme archiviste et ne manquait aucune activité socio-culturelle ou pastorale.
Dans le but d’obtenir une licence en lettres classiques, il participe durant les vacances scolaires à des voyages d’études historiques et archéologiques en Afrique du Nord, Égypte, France, Grèce, Italie, Terre Sainte et Turquie. Il s’intéresse en plus aux activités étudiantes comme le théâtre et, surtout, la philatélie qui deviendra sa grande passion. Il agira même à titre de Commissaire national pour le Canada lors de l’exposition internationale jeunesse Juvalux’98. Il a été maintes fois accompagnateur de groupes d’élèves lors de voyages organisés, entre autres aux États-Unis et en Europe.
Jean-Claude était un frère disponible et généreux ; il assumera de nombreux services et responsabilités dans notre communauté. Établi vicaire et premier conseiller le 18 septembre 1973 à la fraternité Saint-Joseph de
Cap-Rouge, il y a été gardien à plusieurs reprises. Il est nommé secrétaire provincial de 2005 à 2007 et vicaire provincial de 2008 à 2011. Il a été gardien de notre fraternité de Limoilou de 2003 à 2011 avant de redevenir membre de la fraternité de Saint-Joseph. Il est renommé de famille à Limoilou en 2013.
Il servira comme vicaire dominical durant de nombreuses années dans la paroisse Saint-Félix en particulier à la chapelle de Lac-Saint-Joseph où il aimait présider des mariages. Il assumait du ministère quotidiennement auprès de communautés religieuses de la région de Québec et n’hésitait pas à remplacer les confrères au besoin. Il a mis son coeur, ses énergies et tout son idéal de religieux et de prêtre dans son ministère. Au moment de son décès, Jean-Claude avait la responsabilité d’archiviste provincial, service qu’il accomplissait avec un sens aigu de l’organisation et un amour pour notre patrimoine.messe du 6 mai 2018
Homme cultivé, Jean-Claude possédait de solides connaissances dans le domaine des arts, de la littérature et de la théologie. C’était un travailleur infatigable, un perfectionniste dont rien ne venait à bout, ni le temps, ni les problèmes. Au fil des années, il maintenait des relations bénéfiques et servait comme administrateur auprès d’organismes fondés par des Capucins, notamment la maison d’entraide l’Arc-en-Ciel et l’organisme Collaboration santé internationale à Québec.
Il aimait raconter ses voyages dont il mettait minutieusement par écrit le récit. Il se rappelait chaque événement et prenait un grand plaisir à garder vivante l’histoire de notre province. En 2015, avec l’aide de quelques frères, il réalisera 30 affiches présentant en détails l’aventure de notre province depuis l’arrivée des capucins venus de Toulouse en 1890. C’était d’ailleurs pour lui une grande joie de pouvoir visiter Toulouse à l’occasion de ce pèlerinage en Europe.
Les funérailles de notre frère Jean-Claude Lafleur ont été célébrées le samedi 19 mai 2018 à 14h00 en l’église Saint-Fidèle du quartier Limoilou à Québec. Ses cendres ont été déposées au mausolée des capucins à la chapelle de La Réparation mardi le 22 mai.
Qu’il repose en paix !

 

Voir aussi l’article du Journal de Québec sur son décès.

3 pensées sur “Frère Jean-Claude Lafleur, capucin (1937-2018)

  • 16 mai 2018 à 14h35
    Permalink

    Les sœurs de la Charité de St-Louis offrent leurs sincères condoléances à la communauté des Capucins de Limoilou, à l’occasion du décès de leur confrère, Jean-Claude.
    Une messe sera célébrée pour le repos de son âme dimanche le 20 mai, à notre chapelle. Nous nous souvenons de son aide précieuse en philatélie. Nous avons bénéficié de ses bons conseils. Il assurait la vente de nos timbres au profit de nos missions.
    Notre prière se joindra aux vôtres, en ce 19 mai, nous serons en rencontre provinciale.

    Répondre
  • 18 mai 2018 à 1h51
    Permalink

    Mon épouse et moi offrons nos sincères condoléances à la famille de Père Lafleur ainsi qu’à la communauté des Capucins. Nous aurions aimé vous rencontrez, sa famille ainsi que les Frères capucins. Toutes nos pensés et nos prières vous accompagnes.

    Réjean Casabon, frère de frère Michel Casabon

    Répondre
  • 21 mai 2018 à 23h53
    Permalink

    Au nom des membres de la Société d’histoire de Sainte-Foy et en mon nom personnel, nous offrons nos plus sincères condoléances à la famille du Père Jean-Claude Lafleur ainsi qu’à toute la communauté des Capucins. Le 23 mai 2017, le Père Lafleur était venu prononcer une conférence des plus intéressantes devant nos membres et intitulée Le retour des Capucins au Canada, nous faisant découvrir l’histoire de cette communauté. Il était devenu membre de notre société d’histoire cette année.

    Alain Côté, président
    Société d’histoire de Sainte-Foy

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *