• Services provinciaux

Évangéliser par la beauté

Mis à jour : 20 déc. 2018

Par frère France Salesse, capucin


Le tourisme religieux et spirituel connaît actuellement un remarquable essor au Québec et dans plusieurs parties du monde. L’Ermitage Saint-Antoine bénéficie de cette croissance. Les dernières années nous ont fait remarquer une augmentation de la fréquentation de l’ordre de 10 % par année.

Il y a plus de trois ans, la direction de l’Ermitage a présenté aux divers paliers de gouvernement (fédéral, provincial et MRC) un projet de développement comportant rénovations et innovation, qui s’élevait à 3.1 millions de dollars. Ayant obtenu une réponse positive couvrant 80 % du projet, nous avons pu entreprendre les travaux qui, à l’heure actuelle, sont presque terminés.


Le rehaussement des infrastructures

L’annonce officielle de l’obtention de l’aide financière a été faite en septembre 2017. Immédiatement, la machine s’est mise en marche. Nous avons fait une priorité des rénovations absolument nécessaires à réaliser et qui s’élevaient à 600 000 $. Sans ces subventions, nous n’aurions pas pu les réaliser. Depuis, le site fourmille de travailleurs équipés de machinerie et de technologie de pointe. Je vous énumère les travaux de rénovation réalisés : quatre toitures refaites au grand complet, onze chambres du pavillon Emmaüs complètement rénovées, fenestration, ventilation, sonorisation et ameublement au restaurant Le Campanile, addition de stationnements, excavation et asphaltage, toilettes publiques et douches refaites à neuf, réaménagement environnemental de l’Agora et de la Place Saint-Antoine.


Évangéliser par les moyens de haute technologie

Le volet d’innovation est sur le point d’être complété à son tour. Il s’agit de proposer à nos pèlerins et visiteurs de vivre une expérience immersive par la projection d’un multimédia de haute technologie. Pour ce faire, nous avons choisi de transformer la Scala Santa. Les travaux d’aménagement sont complétés. Le multimédia d’une durée de 25 minutes porte sur un thème qui rejoint notre spiritualité franciscaine et qui est d’actualité : l’environnement. Pour éveiller la responsabilité personnelle et collective, des animations développant les liens entre spiritualité et écologie seront offertes. Aussi, pour réactualiser la vocation première d’une Scala Santa, des animations ayant pour thème « vivre nos souffrances avec le Christ » sont en préparation.


Comme pour tout autre projet subventionné, les gouvernements exigent une participation locale au financement de l’ordre de 20 %. Nous avons donc lancé une campagne de financement pour obtenir ce qui est requis soit près de 650 000 $. Plusieurs initiatives ont été mises en place et à ce jour, nous avons presque atteint la somme requise. Encore une fois, les bienfaiteurs et communautés religieuses dont les capucins se sont montrés très généreux. Nous remercions très sincèrement tous ces donateurs.


Les personnes qui se présentent dans nos sanctuaires arrivent avec leur cheminement personnel et leurs attentes. Un accueil chaleureux, des offres de services pastoraux, des facilités d’hébergement de qualité, des activités pastorales soutiennent leur démarche. Toutes les personnes engagées dans les sanctuaires s’entendent pour dire que l’art sous toutes ses formes, la beauté des lieux et des célébrations, la mise en valeur de l’histoire, de la culture, de la musique et du chant, sont des inévitables pour remplir adéquatement la mission d’évangélisation. Ainsi nous cherchons à répondre aux attentes des pèlerins mais nous leur permettons de vivre une rencontre avec le Christ qui peut être parfois déterminante.

Visitez le site de l’Ermitage : st-antoine.org

Frère France Salesse, capucin

















0 vue