top of page

ÊTRE MISSIONNAIRE

Frère Jacques Mathieu, capucin.

Qui est missionnaire? Comment faire pour le devenir?

Le grand âge sonne-t-il la fin de la vie missionnaire?


Il me semble que celui qui vit en présence de Dieu est missionnaire. « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » disait St Paul.


Si je fais chaque jour la volonté de Dieu, je suis nécessairement missionnaire, parce que Dieu AMOUR vit en moi, et c’est Lui qui agit, et réalise les œuvres préparées par Dieu lui-même pour que nous les accomplissions.

Si j’écoute l’Esprit qui parle en moi, si je prie et intercède pour une personne ou une cause, je suis missionnaire.

Si j’offre les inconvénients de ma vie, les maladies, insomnies, angoisses, j’apprends à vivre dans la confiance, l’abandon, je suis missionnaire.

Si je refuse les imaginations curieuses et malsaines, si je ferme l’oreille aux propos qui éclaboussent les autres, si je refuse le découragement à cause de mes propres misères, je suis missionnaire.

Si je change, c’est que la grâce me change, me guérit, me libère, me rend capable d’aimer, d’écouter, d’accueillir, je deviens missionnaire.


Le missionnaire en dialogue avec le Seigneur apporte la joie, le bonheur à l’autre. La paix qui se dégage de lui apaise l’autre.


Est-ce difficile d’être missionnaire?

St Jean-Eudes disait : « L’œuvre des œuvres, c’est de sauver des âmes »


Si je donne ma vie, je suis missionnaire, comme Jésus a donné sa vie pour la vie du monde qu’il a tant aimé. Ste Thérèse, en imitant Jésus, a donné sa vie… et elle continue de le faire et d’apporter la paix dans le monde, elle continue d’attirer les âmes à Jésus.

Toi aussi, tu as cette vocation d’être missionnaire, cette vocation d’aimer tout simplement.

Ainsi tu attires les âmes à Jésus.

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page