• Services provinciaux

Frère Guy Bédard, capucin (1934-2018)

Mis à jour : 6 sept. 2018



À tous les frères, sœurs et amis de la famille franciscaine,

Nous avons le regret de vous annoncer la mort du frère Guy Bédard, décédé à l’infirmerie provinciale de Pointe-aux-Trembles hier matin, à l'âge de 84 ans.

Il sera exposé le jeudi 6 septembre à la Chapelle de La Réparation (3650, boulevard de La Rousselière, Montréal) à compter de 16h. Un temps de prière animé suivra à 18h30, le même jour. Les funérailles seront célébrées le vendredi 7 septembre à 11h au même endroit.

Que le Seigneur lui accorde sa paix !


Le frère Guy Bédard, fils de Lumina Allard et Georges Bédard, cordonnier, est né le 7 février 1934 à Laterrière, localité située près de l’ancienne ville de Chicoutimi. Guy est le onzième d’une famille de 13 enfants, dont 6 garçons et 7 filles (trois filles sont nées d’un premier mariage de Georges Bédard avec Céline Asselin). Trois de ses frères et sœurs sont encore vivants : Jeanine, Denys et Rachel. Il est entré en noviciat le 1er août 1952 et a pris le nom de Mathias. Il a fait sa profession simple le 2 août 1953 et sa profession perpétuelle le 30 mai 1957.


Au début de sa vie comme capucin ses obédiences sont nombreuses et il rend service dans plusieurs domaines et dans plus d’une fraternité : enseignement de la menuiserie, cuisinier, portier, maintenance, électricien. Vers la fin des années 60, on apprécie ses talents d’économe (fraternités d’Ottawa, Esplanade et Curatteau). Il complète d’ailleurs une formation en technique des affaires en 1970. Mais, discernant un appel à devenir prêtre, il retourne aux études en théologie cette fois. De 1974 à 1976, il accompagne des jeunes de l’école secondaire Gérard-Filion de Longueuil comme membre du service de pastorale. Ordonnée prêtre le 10 avril 1976, il est ensuite nommé gardien à la fraternité Saint-Laurent de Saint-Augustin-de-Desmaures qui accueille des étudiants du Séminaire St-Augustin. En 1979, la fraternité Saint-Laurent s’établit dans le Mail Saint-Roch en Basse-Ville de Québec où il devient également assistant spirituel de l’Ordre franciscain séculier (OFS) de la région de Québec et particulièrement de la fraternité du Tau, une fraternité de jeunes. L’implantation dans un milieu modeste répond au souhait de Guy et des jeunes universitaires pensionnaires d’y vivre plus radicalement les valeurs évangéliques. En 1987, il dirige un projet de l’OFS de Québec de fonder une mission pour laïcs dans le village de Corail, en Haïti. Il apportera son appui à cette œuvre pour le reste de sa vie active, démontrant un grand attachement à la population de Corail et se rendant plusieurs fois sur place pour accompagner des groupes de jeunes et des adultes désirant y vivre une expérience missionnaire. Grâce à l’impulsion initiale et déterminée de Guy et de nombreux collaborateurs, Mission Corail Haïti est aujourd’hui un organisme autonome qui gère une école primaire, un dispensaire et une coopérative d’habitation.


Photo de groupe à Corail, en 1987.

Pendant ces années, il demeure ouvert aux besoins de la communauté. En 1992, il devient directeur d’une maison d’accueil pour aspirants à Chicoutimi. En 1993, après plusieurs années vécues dans de petites fraternités, il accepte d’être gardien à la fraternité Saint-Charles de Limoilou, puis maître des novices, toujours à Limoilou, de 1993 à 1996.


Guy faisait preuve d’une grande détermination dans tout ce qu’il entreprenait et savait transmettre son enthousiasme à ceux qu’il côtoyait. D’un tempérament à la fois taquin, bouillant et chaleureux, on ne s’ennuyait pas à ses côtés. Il vivait sa vie intensément planifiant et réalisant sans cesse des projets. Il a fait rayonner la spiritualité de saint François dans plusieurs milieux et a fait connaître et aimer le Poverello à plusieurs centaines de personnes.


Messe à Corail, en 1987.

Atteint de la maladie de Parkinson depuis quelques années, il se résout en 2010 à venir vivre à l’infirmerie provinciale de la fraternité de La Réparation pour un suivi médical plus facile. C’est là qu’il s’est éteint le 30 août au matin à l’âge de 84 ans. Il sera exposé à la fraternité de La Réparation (3650, boulevard de La Rousselière, Montréal, H1A 2X9) à compter de 16h le jeudi 6 septembre où un temps de prière animé aura lieu à 18h30. Ses funérailles seront célébrées le lendemain 7 septembre à 11h au même endroit. Sa dépouille sera par la suite amenée pour la crémation et ses cendres déposées au mausolée des Capucins à Montréal.

0 vue