top of page

Voici Noël!


Ces temps-ci, c’est devenu pour moi presque un rite matinal d’admirer la magnifique crèche de Noël qui se trouve devant le couvent de la Réparation. Très souvent, j’y vois des chevreuils qui déambulent autour des sapins illuminés, comme des mages arrivés avant le temps. Hâte de voir comment se déroulera l’accommodation raisonnable, une fois que les vrais rois mages arriveront avec leurs chameaux et leurs cadeaux !

Aujourd’hui, je veux parler de deux cadeaux de Noël, que nous pouvons donner et recevoir tout au long de l’année : l’espoir et la confiance. L’espoir que les aînés peuvent offrir aux générations montantes et la confiance que nous pouvons construire ensemble, lorsque nous n’avons plus l’audace d’espérer. Le mot confiance vient du latin « confidens » qui signifie aussi de croire ensemble.

Nous avons besoin de ces deux cadeaux de Noël - l’espoir et la confiance - pour regarder au-delà de ce brouillard du petit matin, afin de mieux discerner le chemin devant nous. Il me semble que c’était la même dynamique du discernement spirituel que décrivit François, quand il a écrit dans son testament que « personne ne me montrait ce que je devais faire, mais le Très-Haut lui-même me révéla que je devais vivre selon la forme du saint Évangile. » Des siècles plus tard, Soeren Kierkegaard, philosophe danois, nommait cette audace de la réinvention de soi comme l’acte de foi.

« Teivah » est le mot que la bible hébraïque emploie pour décrire l’Arche de Noé et la corbeille de jonc que Yokébed, mère de Moïse, a fabriquée pour protéger son fils. Y a-t-il un dénominateur commun entre ces deux paniers de (sur)vie ? Aucun n’avait de volant, comme pour dire que c’est Dieu qui accompagne et protège la trajectoire de notre vie, surtout dans des moments de grands changements.

La crèche de Jésus est le vrai panier -Teivah- de Noël, qui nous invite à accueillir la vie nouvelle qui prend forme au cœur même de nos désolations. Pour y arriver, continuons d’échanger ces deux cadeaux de Noël - l’espoir et la confiance - entre nous, en nous enracinant solidement dans le « réconfort que nous recevons nous-mêmes de Dieu. » (2 Co 1,4)


Joyeux Noël et Bonne Année 2023.


Frère Benny Vincent OFMcap

Ministre provincial,

22 décembre 2022


02 Message-Noël 2022
.pdf
Download PDF • 3.16MB

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page