• Services provinciaux

Spectacle multimedia ORIGINE à l'Ermitage Saint-Antoine


Le spectacle multimédia Origine : Une odyssée spirituelle et écologique


Après deux ans de préparation, l’Ermitage Saint-Antoine a lancé son spectacle multimédia Origine le 17 mai dernier. Attendu avec impatience par les pèlerins, il s’ajoute à la gamme des services offerts aux touristes qui visitent la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Pour nous, Origine est comme une prière qui prend la forme d’un conte, d’une fable, qui laisse sentir plutôt que dire. » C’est ainsi que monsieur Ghislain Turcotte, P.D.G. de la firme Matièrs, qui a chapeauté l’ensemble du concept, présente l’œuvre immersive.


Projeté à la Scala Santa, construite en 1926, Origine retrace l’évolution de la vie sur terre. Véritable odyssée, le spectacle immersif est soutenu par une trame sonore originale et une myriade d’images et de couleurs qui semblent donner vie aux murs de la Scala Santa. Le directeur général de l’Ermitage, monsieur François Lavoie, explique qu’Origine ne contient aucune parole « afin de permettre aux spectateurs de se concentrer sur le spectacle qui s’offre à eux, d’intérioriser et d’entrer librement dans le monde de l’imaginaire ».


La grotte et la nature


Le spectacle est divisé en quatre tableaux : la grotte ; la nature ; la science et la technologie ; pour finir avec l’Ermitage en couleurs. « Ces lieux, explique M. Turcotte, évoquent certains concepts, certaines réflexions. Prenons la grotte et la nature : La grotte est le symbole universel de la matrice matérielle originelle. Elle renvoie à la source, aux origines, à une nouvelle naissance. Les forêts ont été les premiers lieux sacrés, les premiers temples, les premiers lieux d’initiation. »


La science trouve une place non négligeable au sein de la représentation. Pour Ghislain Turcotte, la science et le savoir ne sont pas à diaboliser. Selon lui, ils doivent faire partie de la solution aux problèmes actuels. Dans Origine, ils sont évoqués par le calcul, les mathématiques et l’ADN.

Cette odyssée se termine à l’Ermitage Saint-Antoine, « ce lieu où peut se retrouver toute personne en quête d’harmonie et de paix » pour reprendre les mots de M. Turcotte. Dans ce dernier tableau, un personnage non identifié plante et arrose une pousse qui deviendra un arbre. Au pied de celui-ci, une petite famille s’épanouit tout en lui rendant hommage.


Dans Origine, l’arbre joue un rôle central. C’est l’arbre de vie autour duquel toute l’évolution de la création s’opère sous les yeux des spectateurs. Il est une présence forte, le pilier de toute l’œuvre. L’arbre rappelle que la nature est omniprésente à l’Ermitage. Désireux de sauvegarder l’intégrité de la Création, l’Ermitage Saint-Antoine, reconnu officiellement « Sanctuaire vert » par le réseau des Églises Vertes, a depuis quelques années mis en place une politique de développement durable.


Prouesse technologique


Origine laisse place à une multitude d’interprétations comme le souligne le père France Salesse. « Nous avons souhaité que le spectacle immersif soit le plus universel possible. Aujourd’hui, la question de l’écologie est très actuelle. Cela intéresse beaucoup de monde, pas seulement les croyants. En même temps, nous voulions développer le thème de la spiritualité et de l’écologie intégrale en raison de nos liens spirituels avec saint François d’Assise, patron de l’écologie, et avec saint Antoine qui utilisait beaucoup d’images de la nature dans ses sermons », précise le père Salesse.


La mise sur pied d’un tel spectacle a représenté un défi de taille pour les différents artisans. La Scala Santa a été entièrement réaménagée afin de répondre aux besoins d’une telle réalisation. Véritable prouesse technologique, l’aménagement de la Scala Santa a demandé plusieurs mois de travail. Malgré la transformation de cet édifice religieux, l’escalier, comportant 28 marches, qui rappelle celui du Palais de Pilate, a été conservé. « Jésus a emprunté un escalier semblable pour se rendre au Palais de Pilate pour y être accusé et condamné », rappelle le père France.

Le directeur général de l’Ermitage, François Lavoie indique qu’Origine a été subventionné en grande partie par Développement économique Canada, par Tourisme Québec via le Programme Stratégie Maritime ― volet tourisme ―, et par la MRC Domaine-du-Roy. Plusieurs communautés religieuses, les Chevaliers de Colomb et les généreux donateurs de l’Ermitage ont largement contribué. Le spectacle multimédia est la partie innovation d’un ensemble de projets de construction et de rénovation destiné à rendre encore plus agréable le séjour des touristes et des pèlerins.


Il en coûtera 17 $ par adulte pour vivre l’expérience immersive d’une trentaine de minutes et il sera gratuit pour les 14 ans et moins. Selon François Lavoie « Origine sera une activité intéressante qui répondra aux besoins des familles qui visitent l’Ermitage ».

Pour la direction, le spectacle multimédia fait déjà partie de l’offre touristique des croisiéristes. Il est présenté à l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette plusieurs fois par jour jusqu’à la fermeture de la saison.

Yves Casgrain,

François Lavoie,

Guy Thibeault

www.st-antoine.org

0 vue