• Services provinciaux

Comment ré-enchanter le monde ?

Réflexion missionnaire par frère Jacques Mathieu, capucin, directeur du CMST


Je suis au Centre Missionnaire Sainte-Thérèse (CMST) depuis plus d’un an. Avant d’aborder le sujet de cette page, je voudrais saluer et remercier sainte Thérèse toujours à l’œuvre dans le monde et toujours secondée de ses amis/es. Le sujet que j’aimerais aborder consiste à dire comment je me sens dans le monde de maintenant.

Tout d’abord je vois de la violence dans notre monde. L’accumulation des milliards par certains coûte la vie à d’autres. Des choix économiques augmentent les revenus mais aussi la pauvreté, les mises à pied, l’insensibilité à la personne humaine. Le réchauffement de la planète et l’exploitation trop grande de ses ressources mènent à la souffrance des petits. Engranger plus de revenus coupe ce qui est vital pour d’autres. Pourquoi tant de migrants sur les routes ?


Comment la personne humaine va-t-elle pouvoir devenir «humaine» tout simplement, quand la satisfaction des désirs (avoir, briller, sexualité débridée, pouvoir) est promue plutôt qu’un usage responsable des biens, que l’esprit de service, qu’une sexualité saine et bonne, ou qu’un vivre ensemble respectueux de chacun ?


Comment ré-enchanter le monde ? Plusieurs pays peinent à s’en sortir : corruption…drogues…déboisement ...instabilité… Ne vois-tu pas le petit nuage qui pointe à l’horizon et qui annonce la pluie ? Ne vois-tu pas quelque espoir au loin ? Bien sûr, l’être humain, par le passé, a toujours fait face et réglé les difficultés qui se présentaient à lui. Que de belles choses se font pour lutter contre les changements climatiques : toits verts …récupération des électro-ménagers … transport en commun électrique… moins de viande… moins de pesticides… villes vertes… bleues… etc.


Et Dieu dans tout cela ? Pour moi, la clé est là ! La solution est dans un changement mondial, une conversion libre de chacun, une descente dans le cœur profond. Porter en soi la souffrance est la victoire sur la violence, « l’essence de la non-violence » comme disait Gandhi. Deviens qui tu es, enfant de Dieu … Sois libre par rapport aux faux-dieux qui veulent t’asservir … faux-plaisirs … amours jetables … accumulation inutile de biens …d’argent …


Retrouver l’énergie véritable et le courage qui viennent autant des forces intérieures que des bonnes nourritures terrestres. Si tu crois en Dieu, garde toi une petite gêne. Laisse une place au Créateur et à son plan, son action, sa présence dans le monde. Fréquenter la Parole de Dieu c’est comme jouer d’un instrument de musique. La Parole de Dieu parle au cœur … et fait du bien. Pour moi, le changement durable, c’est le changement de la personne … et la personne change quand elle arrive à aimer un peu plus… un peu mieux… avec l’aide de Dieu.


En terminant, je constate que je suis la seule personne sur laquelle je peux agir… peut-être … sur laquelle je peux avoir de l’influence. Il me reste la prière… l’espérance… la ténacité… la persévérance… « Si vous ne tenez à Moi, vous ne tiendrez pas » dit le Seigneur.


Centre missionnaire Sainte-Thérèse : http://www.centremissionnairecapucin.org/


0 vue