top of page

Frère Louis de Lavagna : Il Santo Cappuccino di Toronto

Louis de Lavagna, saint capucin de Toronto

Claude Auger


Cesare Sambuceti (1801- 1857) est né à Lavagna, au nord de l'Italie, dans une famille de banquiers. Celle-ci déménage à Gênes où il étudie et commence à travailler pour un agent de change. Doué pour les langues, il maîtrise rapidement l'anglais et le français. À vingt-trois ans, il entre chez les Capucins; il prend alors un prénom religieux suivi du lieu de sa naissance : Luigi da Lavagna.


En 1838, il est envoyé en France pour restaurer l'ordre des Capucins, aboli à la Révolution. À partir de ce moment, il sera connu comme le père Louis. Lors d'un séjour à Aix- en-Provence, il rencontre un sulpicien français, Armand de Charbonnel. Celui-ci avait passé quelques années aux États-Unis et au Canada, et on le pressentait pour devenir évêque. Il suggère au religieux de l'accompagner pour fonder un couvent capucin à Toronto. En 1850, le père Louis accepte et se met en route en passant par Londres. Ce qui devait être une étape devint un séjour de six ans.


Le père de Lavagna finit par traverser l’Atlantique en 1856. Accueilli par monseigneur de Charbonnel, devenu deuxième évêque de Toronto, il commence à œuvrer comme curé dans la paroisse Sainte-Marie. Menant depuis toujours une vie de pénitence, il continue à porter l'habit capucin et à déambuler pieds nus dans ses sandales. L'hiver canadien a toutefois raison de la santé du religieux, décédé d'une pleurésie le 17 mars 1857. Déjà à l'époque, on le considère comme un saint. Sa réputation grandit encore en 1887, quand on transfère ses restes dans la nouvelle église Sainte-Marie et que l'on constate que son corps est incorrompu. Il y repose toujours.

TÉMOINS DE LA FOI / Claude Auger (17 mars 2024)


(17 mars 2024)


Vita di Padre Luigi da Lavagna (1801 -1857): Studio delle fonti / Luigi Pautasso

13+IC+vol+7+art11
.pdf
Download PDF • 889KB

L'ECHO DE SAINT-FRANÇOIS, 1923

0000464489
.pdf
Download PDF • 11.16MB

 

ST. MARY'S PARISH, BATHURST ST.


« The parish was then served by Father John O'Neill the second pastor who was responsible for building a rectory next to the church. But it was in 1856 that St. Mary's received its third and most prominent pastor, Fr. Louis de Lavagna a Capuchin Franciscan that had gained a saintly reputation for his ascetic lifestyle and his ability to restore the capuchin order in both France and England. His time as pastor of St Mary's was not long as he died of pneumonia shortly after his first Canadian winter. His body was taken to the cathedral were it lay in state for two days because the first St. Mary's church was falling apart due to foundation issues .»


 

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page