• Services provinciaux

Frère Rock-André Simard, 1927-2020

Mis à jour : juil. 24



« Ce qui vous avez fait aux plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Matthieu 25, 40) La communauté des Frères mineurs capucins a le regret de vous annoncer le décès de frère Rock-André Simard. Il est décédé à l’âge de 92 ans le 15 mai 2020 à la Résidence De LaSalle de Laval des suites de la COVID-19. Frère Rock-André a célébré cette année 76 années de vie religieuse. De caractère joyeux et très communicatif, Rock-André a été un frère serviable et disponible. Le service qui rendait heureux le frère André au cours des dernières années était l’accueil des gens qui venaient solliciter des aumônes ou de la nourriture ou qui souhaitaient tout simplement confier leur mal de vivre à un frère. Toutes ces personnes, frère André les surnommait affectueusement « mes jésus ». Membre de la fraternité de La Réparation depuis 1989, il aimait embellir la maison des frères par de nombreuses plantes vertes ; il affectionnait les violettes africaines. Printemps et été, il entretenait avec ténacité et énergie les platebandes de fleurs dans le jardin des frères dont un petit aménagement avec au centre une statue de la Vierge Marie.

---------- Frère Rock-André Simard nait le 24 juillet 1927 à Alma, dans le diocèse de Chicoutimi. Son père, qui était menuisier, s’appelait Alfred Simard, et sa mère, Élisabeth Fortin. Rock-André était le dernier d’une famille de 11 enfants dont six garçons et cinq filles ; une de ses sœurs, Majella est encore vivante.

Il entre au postulat des Capucins comme frère laïc à Cacouna le 16 septembre 1943 et au noviciat le 20 avril 1944. Il reçoit alors le nom de frère Cyprien. Il fait la première profession le 21 avril 1945 et la profession solennelle le 5 août 1948. Après ces années de formation à la vie capucine, il suit des cours de cuisine de 1949 à 1953 et de catéchèse en 1958-1959 et en 1963. Ses principaux services à la communauté ont été comme cuisinier, réceptionniste, sacristain, et couturier dans les fraternités suivantes : Ottawa (1945-1950), Bathurst (1950), Limoilou (1950-1953), La Réparation (1953-1954), Saint-Augustin-de-Desmaures (1954-1956), fraternité Sainte-Hélène à Montréal (1956-1960), Timmins en Ontario (1960-1961) et de retour à la fraternité Sainte-Hélène (1960-1966).

En août 1966, il reçoit une obédience missionnaire pour le Tchad où œuvre déjà une trentaine de frères de la province. À l’automne de la même année il arrive à Laï dans la région de la Tandjilé où il est économe de la fraternité locale. En 1968, il est secrétaire et économe du vicaire général de la Tandjilé (le frère Roch Picard, capucin) et puis rattaché à la procure diocésaine à Moundou et préposé aux services communs du diocèse dont l’accueil des visiteurs. Frère André, appelé affectueusement Fréro par le peuple tchadien, rentre au pays en novembre 1988 et séjourne brièvement Centre missionnaire Sainte-Thérèse à Montréal.

En 1989, il est nommé à la fraternité de La Réparation (Montréal) où il demeure jusqu’à son départ pour la Résidence De LaSalle en octobre 2019. En 1994, il fait le pèlerinage en Terre Sainte et, en 1997, la visite des lieux saints franciscains en Italie. Au cours de ces 20 années à La Réparation, frère André assure le service important de l’accueil des passants, itinérants et toute personne dans le besoin. Pour lui, ils sont «ses jésus » qu’il écoute et encourage avec patience et pour lesquels il organise une petite banque alimentaire locale. Cette mission d’accueil des plus vulnérables sera au centre de la vie spirituelle de frère André.


Au cours de sa vie, frère André a été hospitalisé plusieurs fois pour des problèmes de santé et aussi à la suite d’accidents graves. Le premier, un accident de voiture, arriva sur la route au printemps de 1970 et le deuxième accident, impliquant la fracture d’une épaule, eut lieu en septembre 1994 à la sortie du Centre missionnaire. Il est décédé le 15 mai 2020 à la Résidence De LaSalle de Laval des suites de la COVID-19. Ses funérailles seront célébrées avec celles d'autres frères décédés du coronavirus, le lundi 7 septembre à 15h00 à la Chapelle de la Réparation (3650, boul. De La Rousselière, Montréal)..



Un message de sympathie peut aussi être transmis au provcap@videotron.ca.

0 vue