top of page

Le temps des semailles (rogations)


Célébré traditionnellement les trois jours précédant le jeudi de l'ascension, le rite de la bénédiction des champs revêt une importance spirituelle encore plus prononcée de nos jours.

Ce matin, nous avons célébré les rogations durant le messe conventuelle à La Réparation . Ce mot «rogation» vient du verbe latin «rogare» qui signifie "demander".


Frère Aubert, notre célébrant de ce matin , a choisi la messe pour les travaux des champs et a prononcé une homélie sur l'importance d'être moralement conscient de ce que nous mettons dans nos assiettes. Il a expliqué que cela allait au-delà d'une simple question de santé ou de bien-être, mais qu'il s'agissait d'une question de justice pour tous ces hommes et ces femmes qui travaillent dans les champs dans des conditions très difficiles.


Également, il a souligné que ce n'était pas seulement le goût de la nourriture que nous devions prendre en compte, mais aussi l'impact moral et écologique de la nourriture que nous consommons sur les populations locales. Soulignant l'importance d'être conscient de l'impact environnemental et social de nos choix alimentaires, il a exhorté chacun à se méfier des pièges du consumérisme effréné. Le fait qu'une chose soit largement accessible ne la rend pas moralement acceptable. À méditer !


« Seigneur Dieu, avec ton aide nous confions à la terre des semences, que multiplie ta puissance créatrice; accorde largement ce que notre labeur ne suffit pas à réaliser, puisque toi seul donnes la croissance. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui vit et règne avec toi dans l'unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles. Amen. » ( messe pour les travaux des champs / prions en église)

83 vues0 commentaire

Comments


bottom of page